Monde du travail

Monde du travail

Une transition conduit souvent à des problèmes dans l’environnement professionnel. On peut objectiver ce fait par le taux de chômage d’environ 20 % pour les personnes trans*, soit environ cinq fois plus élevé par rapport à la moyenne en Suisse. Ceci touche principalement les jeunes trans* qui cherchent à intégrer la vie professionnelle dès la fin de leur formation, ainsi que les personnes qui doivent ou souhaitent être réorientées professionnellement. L’attitude des employeuses et employeurs et celle des demandeuses et demandeurs d’emploi est souvent dominée par des incertitudes, des réserves et des craintes.

Afin d’améliorer durablement cette situation pour toutes les personnes impliquées dans le domaine du travail, Transgender Network Switzerland a lancé le projet Trans-Fair. En préambule au projet, une étude sur la situation de travail des personnes trans* en Suisse a été menée en 2014, grâce au soutien financier du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG). Un résumé de l’étude (d’environ 20 pages) peut être demandé par courriel à sharon.zielasek@tgns.ch.

En octobre 2015, le projet principal a été initié grâce au soutien financier du BFEG et à l’implication d’entreprises suisses de renom, de l’Union syndicale suisse et d’autres expert·e·s. Il vise à développer et mettre en œuvre des mesures d’aide et de soutien à proposer aux demandeuses et demandeurs d’emploi, employeuses et employeurs, organisations professionnelles, agences d’emploi et ainsi qu’aux autorités.

Davantage d’informations ici.

Les commentaires sont fermés.